Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/02/2012

COMMENT PENSER AVEC SON CUL

 

Imbecile_inside.gif

 
Si vous avez aimé les belles histoires de Cheikh Anta Diop sur les origines congolaises de la physique quantique et de l'aérospatiale, alors vous êtes mûrs pour prendre des cours particuliers de yoga mental chez Aric Fessin. En sortant des ateliers, passez me voir, j'ai à vous proposer une belle résidence secondaire sur la face cachée de la lune – chti fi un bon prix.
 
Une « identité nationale blanche » imposé par l’Etat d'ex-France. Texto. 
 
Trouvera-t-on plus gonflé, une foi plus outrancièrement mauvaise, un gonflitude plus véritésijementesque  ? Sans doute que oui. En matière de misère de la pensée occidentale, le pire est à la fois toujours certain, et jamais complètement atteint. 
 
Notez que c'est peut-être moi qui me fait avoir. Dans quelques jours, on apprendra que Costes s'est fait passer pour un sorbonard, façon Yes Men ou Sokal & Bricmont, et que tout le monde aura marché dans la combine avec la discipline d'un poulet décapité... 
 
Ce genre de sac à pets continuera-t-il à ouacistiser l’administration d’ex-France le jour où elle lui proposera une place de consultant sous l'administration Hollande ? Là encore, sans doute que oui – le ouacisme est à ceux qui le dénoncent ce que le chômage est aux agences de placement : s’ils atteignent leurs buts, ils perdent toute légitimité, toute utilité officielle, tout pouvoir de nuisance. Leur job est donc de jouer au médecin tout en infectant chaque matin les plaies qu’ils ont salopé la veille. S’attendre pourtant à un ton moins cuistre sous une administration socialope, à un discours plus axé « continuons le combat sur nous-mêmes » plutôt que « écrasons l’infâme ».
 
Sarko et sa clique cosmopolite, les bâtards des impures coucheries d’Astérix et de la LVF. Même les fariboles à base de ouacisme « structurel » sont plus comestibles : ça permet de dénoncer sans se hasarder à filer des noms de coupables. Là, pas de retenue, pas la moindre espèce de prudence méthodologique : l'assassin, c’est le Colonel Zyklon dans la salle de bain de l'Elysée avec la bonbonne du camping-car de Claude Guéant. Plus fort que Lagerfeld cautionnant des nippes de pute du Maghreb sans la moindre baïonnette pour lui chatouiller les reins.
 
Tous les antiouacistes sont Blancs et donc ouacistes ? La seule solution est donc de les négrifier de force ou de les pendre. On apprécierait foutrement que ça soit dit et assumé avec autant d’aplomb que tout le reste de l’insupportable démonstration.
 
Notez que ce n’est qu’une question de patience. Ce qui serait plus désirable encore, c’est que les troupes de choc de l’éradication Blanche prennent enfin au mot le discours de tels coprocéphales et l’appliquent avec le zèle bandant des bons vieux Gardes Rouges de Mao. Il est entendu que s’attaquer frontalement aux vrais racialistes n’est pas de saison, ils sont promis à l’enfer : ce sont les modérés errant au Purgatoire qu’il faut rédemptionner. Le ouacisme conscient et revendicateur ? Hors-jeu. Le ouacisme-malgré-soi ? Y a bon ! Si le pécheur se beurre la crevasse d’être pardonné, à quoi bon lui donner des Ave et des Pater ?
 
En conséquence, nous attendons que quelques cinglés dread-loqueteux passent au crible la vie personnelle de M. Fessin. Pas de descendants métissés ni d'ancêtres de la jungle ? 90% de ses  possessions toujours pas versées à l'administration Mugabe ? Aucun tam-tams dans son salon ni de galette d'Amadou et Myriam sur sa platine ? Zéro scarification rituelle en travers de la gueule ? Suprémaciste Blanc à rééduquer ! 

 

Commentaires

"Le mot race est souvent associé en France au racisme biologisant, mais pas en anglais."

Il faut rappeler qu'originellement "race" signifie "lignée", comme on disait avant "la race française".

"Or les Noirs ne sont pas forcément d’origine étrangère ; les Antilles, la Réunion, c’est la France!"

Il faut également rappeler que la majorité des "noirs" de ces territoires d'outre-mer sont des mulâtres, ce qui n'est pas exactement la même chose : du sale sang de babtou coule aussi dans leurs veines.
Sinon, je ne suis pas convaincu que la Martinique, la Guyane, la Réunion et Mayotte ce soit la France, mais c'est un point de vue personnel.
Quand on pense que pour une question de profit à court terme on a vendu un territoire nord-américain gigantesque avec de la terre premier choix pour conserver des îles à sucre et surtout à n..., y a de quoi se les prendre et se les mordre.

Écrit par : GAG | 02/02/2012

Un texte à mettre intégralement en commentaire sous l' article aberrant de cette honte de la sociologie française niveau bahut zonard ...

Écrit par : chris | 02/02/2012

"Pense avec ta tête
Pense plus avec ton cul"

http://www.youtube.com/watch?v=mdVr66XLlE0

Écrit par : GAG | 02/02/2012

Bon texte, mais en français, on dit rédimer et pas "rédemptionner".
Merci.

Écrit par : daredevil | 02/02/2012

Un bon fix de rage ce texte, ça fait du bien. Et merci pour le lien sur l'affaire Sokal & Bricmont, ça vaut son pesant de cahouètes.
Dans la même lignée que notre sociologue de l'extrême : http://www.culturalgangbang.com/2012/02/rarement-vu-aussi-con.html

Écrit par : Benway | 03/02/2012

Écrire un commentaire