Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/04/2012

"CE DISCOURS PEUT ÊTRE ENTENDU"

Récente pépite chez l'Insurmontable. Vous l'avez déjà lue, évidemment, alors relisez-la.

Bref, Marine se trompe de cible. Elle fait mine d’ailleurs de se tromper. Elle sait très bien que la haine de la France va bien au-delà de cette petite, toute petite cohorte, de djihadistes. Elle le sait. Et c’est pourquoi elle est tellement mauvaise en défendant cette position. On n’est jamais bon en défendant des positions qui ne sont pas les siennes…

La vérité, il faut la dire, il faut s’y tenir, puisque c’est là le point cardinal de toute réalité politique et de tout avenir : la France ne meurt pas des assauts, ridicules et sanglants, des terroristes islamistes. La France meurt d’être envahie par des masses africaines inassimilables. Inassimilables par leur nombre même et par la distance raciale, culturelle, religieuse et historique qui les tient dans une posture d’étrangeté irréductible. Encore une fois, on assimile un petit nombre d’étrangers, on n’assimile pas des communautés entières dans un corps identitaire déjà affaibli et doutant de lui-même. Et ce qui vaut pour la France vaut pour toutes les nations ou communautés menacées dans le monde.

Ce discours peut être tenu. Il peut être entendu. Il peut être compris. Il n’a rien de scandaleux et, par son caractère universel même, ne peut être rationnellement contré. Evidemment pour s’en tenir à ce "non négociable", encore faudrait-il ne pas tout baser sur l’élection qui vient. La politique de la courte vue, la politique de la courte vie électorale, n’a jamais été aussi flagrante. Et la baisse dans les sondages, et le raidissement de la campagne, les surprend et les désespère puisque tout ce qu’ils ont fait, puisque tout ce qu’ils font, est lié à cet objectif de réussir de bonnes élections…

Commentaires

très bonne synthèse bien sûr
j'aime l'idée de Renaud Camus, simple et inattaquable, consistant à prendre les immigrés (et les de souche acculturés) au mot lorsqu'ils manifestent leur haine de la France, de l'Europe et de tout ce qui s'y rapporte en général
c'est "love it or leave it" version jiu jitsu : le rappeur ou votre voisin de palier qui scande qu'il nique la France t'entends = déchéance de nationalité et expulsion en accord parfait avec vos propres prémisses cher Monsieur
ce faisant l'on fait montre d'un grand respect envers la parole donnée : nous sommes ici à l'écoute de ces millions de gens mal dans leur peau
de toute façon laisser souffrir un individu qui n'est manifestement pas à l'aise dans un pays qu'il hait est une non-assistance à personne en danger
t'entends

Écrit par : GAG | 10/04/2012

Marine Le Pen me saoûle d'autant plus qu'elle a complètement dénaturé le vote "white" qui était celui qu'on aposait traditionnellement au FN.

Elle va faire de son parti une sorte de Front de Gauche Bis, une alternative pour les nécessiteux geignards un peu plus raciste que la moyenne : car la dédiabolisation créé la confusion donc l'indifférenciation.

Que vaut un FN qu'on a du mal à différencier de Mélenchon ?

Cela augure d'un effondrement prochain à mon sens.

http://fascismefun.wordpress.com/2012/04/10/marine-le-pen-est-un-point-de-detail/

Écrit par : Fascisme Fun | 11/04/2012

Écrire un commentaire